Les globes virtuels – outils numériques pour localiser et situer

Les globes virtuels

Logiciel représentant ou modélisant en 3D la Terre, Il existe différents globes virtuels, le plus populaire actuellement est Google Earth.

Le globe virtuel est un outil incontournable pour enseigner la géographie.

GE

Il permet, notamment:

  • de passer d’une quasi-réalité à des vues d’ensemble;
  • de pratiquer sans limite le changement d’échelle;
  • de préparer les objets à visualiser avant le cours pour éviter la manipulation du logiciel en classe;
  • d’annoter n’importe quel espace par des points, des lignes et des surfaces;
  • de géolocaliser des cartes au format image (jpg, png,…) issues de votre ordinateur ou téléchargées sur internet;
  • de superposer autant de cartes que vous souhaitez et passer de l’une à l’autre par transparence;
  • de créer un trajet qui peut être instantanément survolé pour observer le paysage;
  • de visualiser le profil du relief (trajet rectiligne ou non), à l’échelle souhaitée et l’exagération verticale variable;
  • de se déplacer sur le profil du relief et sur la carte de manière synchrone;
  • de géolocaliser des centaines de données (adresses, …) simultanément et observer immédiatement la distribution spatiale ;
  • de comparer des territoires avec la vue souhaitée;
  • d’insérer des photographies pour illustrer des lieux;
  • de proposer des parcours de sorties sur le terrain avec autant de consignes directement accessibles par l’utilisateur;

Le globe virtuel est un outil incontournable pour développer les compétences géographiques

Dans le cadre des compétences attendues en géographie, il est un outil incontournable pour:

  • localiser et situer des objets dans l’espace;
  • mettre en évidence des liens entre des composantes du territoire;
  • communiquer la localisation et la situation et les liens entre des composantes du territoire.

Le globe virtuel est un allié précieux pour organiser ses connaissances en géographie

Le globe virtuel permet de sauvegarder les repères-clés, les annotations, les liens que l’utilisateur peut faire entre des composantes du territoire.

De plus, il est un outil efficace de présentation, que ce soit à travers les éléments que l’utilisateur peut enregistrer (repères, cartes, photos, annotations, …) dans un format très répandu et donc facile à communiquer.

Par la pratique systématique du changement d’échelle, il permet la mise en place très rapide des repères spatiaux fondamentaux selon l’objet étudié.

Les éléments-clés du globe virtuel

  • créer un repère;
  • organiser et enregistrer des repères;
  • exporter et importer un fichier échangeable (KMZ, …);
  • créer un trajet et l’utiliser;
  • visualiser le profil d’un relief;
  • insérer une photographie – paramétrer GE pour obtenir une qualité suffisante;
  • géolocaliser n’importe quelle carte ou photographie aérienne verticale sur GE (cartes anciennes, plan de secteur, …);
  • sauvegarder son travail;
  • annoter une vue sur GE;
  • utiliser de la fonction Street View;

Exemples de tutoriels: